mai 10, 2020

La paix de Dieu

Prédicateur:
Passage: Phil 4.1-9

Série: Joie dans le confinement
Titre : La paix de Dieu
Phil 4.1-9

Dans ce message Dieu nous parle de trois éléments de la course chrétienne, qui sont trois exhortations, à savoir :

1. Régler nos différents dans le Seigneur (4.2-3)

Il est important de régler nos conflits afin de préserver l’unité ou restaurer l’unité dans l’Église. Pour cela, nous devons avoir des attitudes qui recherchent l’harmonie. Il faut être transparent l’un envers l’autre ; c’est le moyen de contrer les efforts de l’ennemi de nous diviser.

2. Se Réjouir dans le Seigneur (4.4-5)

La joie est un thème très important pour Paul dans cette lettre; et c’est un thème important pour Jésus lui-même. La vie chrétienne, malgré sa part et de difficultés se veut une vie joyeuse. Es-tu un chrétien joyeux? Si non, prie «Seigneur je veux ta joie; celle que tu as promise dans Jean 15».

3. Trouver le Repos dans le Seigneur (4.6-7)

Paul savait que le cœur des Philippiens pouvait avoir des préoccupations; il leur recommande de ne s’inquiéter de rien, mais au contraire de prier, et qu’en réponse à leurs prières, supplications et actions de grâce, Dieu leur donnera une paix qui n’est pas explicable selon la logique humaine. Le combat contre l’inquiétude se livre en priant Dieu, en Lui transférant nos inquiétudes et en Lui faisant confiance. Mais les deux grands ennemis dans notre vie de prière en vue de combattre l’inquiétude sont notre tendance à vouloir être indépendant et notre tendance à douter de la souveraineté de Dieu dans notre vie. Quelque soit la circonstance inquiétante, Dieu veut nous donner le calme et la sérénité.

QUESTIONS DE REFLEXION, DISCUSSION ET MEDITATION

Les questions sont concentrées sur le 3è point du message : «Trouver le Repos dans le Seigneur». Nous vous recommandons d’en choisir quelques unes pour votre méditation.

Question 1

a) Quels sont des exemples de sujets d’inquiétude dont tu as entendu parler autour de toi dans les trois derniers mois?
b) Lorsque Paul a écrit aux Philippiens «ne vous inquiétez de rien», quels sont des exemples de sujets d’inquiétude que les Philippiens pouvaient possiblement avoir?
c) Dans ta vie personnelle, sur quels sujets es-tu plus facilement enclin à être inquiet?

Question 2
«Ne vous inquiétez de rien» est un commandement; pourquoi dans notre réalité quotidienne c’est plus facile à dire qu’à faire? Pourquoi ce n’est pas aussi simple que ça d’obéir à ce commandement?

Question 3
Paul dit «faites connaitre vos besoins à Dieu par des prières, des supplications»; y a-t-il une différence entre Prières et Supplications?

Question 4
Lorsque Paul écrit «faites connaitre vos besoins à Dieu…avec des actions de grâce», il y a là une indication que les actions de grâces aussi sont un remède pour l’inquiétude; comment cela peut-il être le cas?

Question 5
Pourquoi nous arrive-t-il de ne pas avoir spontanément le réflexe de prier au moment où une inquiétude s’empare de nous ?

Question 6
Nous avons entendu dans le message que les deux grands ennemis dans notre vie de prière en vue de combattre l’inquiétude sont notre tendance à vouloir être indépendant et notre tendance à douter de la souveraineté de Dieu dans notre vie; quelles sont tes réflexions à ce sujet?

Question 7
Est-ce que Dieu est ton confident?

Question 8
Sur une échelle de zéro à dix, zéro étant «jamais inquiet» et dix «toujours inquiet», si tu devrais faire une auto-évaluation, quel serait ton score?

Question 9
Peux-tu réfléchir à une stratégie que tu utiliseras quand une inquiétude risque de s’emparer de toi? Voici quelques versets pour nourrir cette réflexion: Mat. 6.25-32; 10.28-31; 11.28-30; Ps.116.1-2; Jean 14.6,27; Es. 41.10

Question 10
Peux-tu prendre le temps d’apprendre Phil 4.6-7 par cœur (ou le réviser) cette semaine?